Zouboon

octobre 25, 2010

La JIRAMA 35 ans de réussite et un bel avenir…n événement de très grande envergure s’est ténu à la Maison de la Culture de Mahajanga la journée du vendredi 22 Octobre dernier. La JIRAMA Mahajanga y a effectivement célébré deux cérémonies, en l’occurrence le 35eme anniversaire de la société d’Etat JIRO SY RANO MALAGASY ainsi que la remise de médailles aux 194 agents méritants de la JIRAMA Mahajanga. A savoir 8 officiers de l’ordre national, 45 chevaliers de l’ordre national, 8 ordres de mérite, 40 médailles d’argent, 66 de bronze et 27 de bronze et d’argent à la fois. Sans oublier que le Directeur Interrégional de la Jirama Mahajanga Raymond Randriatsimialona est décoré d’une médaille d’argent pour ses services respectables auprès de la JIRAMA locale. La présence des membres du Conseil Supérieur de la Transition et celle des membres du gouvernement, à savoir le Ministre de l’Energie Rodolphe Ramanantsoa, le Ministre de l’Eau Nirhi-Lanto Andriamahazo et le Ministre des Travaux Publics et de la Météorologique, Eric Ratsimbazafy, a donné une ampleur à cette cérémonie. Lors de cet événement, le Ministre de l’Eau a conseillé le Ministre de l’Energie de discerner un mérite particulier au Directeur Général Rasidy Désiré pour les compétences qu’il a toujours fait preuve auprès de la société. Des félicitations ont été attribuées à ce DG aussi bien de la part des autorités locales dirigées par le Chef de la Région Boeny Rasoloniaina Jean Christophe Noël que par les ministres. « S’il a été nommé 2 fois à cette place c’est qu’il est chevronné » précise le ministre de l’Energie lors de son discours. « Beaucoup de troubles ont secoués la Jirama, cependant après 35 d’existence elle se porte bien, rares sont les sociétés d’Etat qui ont atteint cette durée de vie. Heureusement grâce à la compétence de ce DG, la Jirama y parvient et va toujours de l’avant » a-t’il ajouté. Coopération Commune Jirama Dans son discours, le Maire de la Ville de Mahajanga, le Dr Rakotoarimanana Jean Nirina n’a pas oublié de mettre un point sur la coopération en bon terme entre sa Commune et la DIRJIRAMA Mahajanga. Selon lui, l’opération 2000 ampoules établit il y a quelques mois passées en est la preuve. « Grâce à notre coopération avec la Jirama, des ruelles dites couloirs de la mort dans certains quartiers chauds de Mahajanga, sont désormais moins dangereuses » raconte t-il. Le cas de Soalala Depuis quelques années la population qui vie à Soalala souffre incessamment de manque d’eau potable. Cet événement a été une occasion pour le chef de la région Boeny de mettre en exergue la situation. Il a demandé à ce que les 2 ministres (de l’Eau et de l’Energie) révisent de prêt le cas de Soalala sur son problème d’eau potable. Sans attendre, le ministre de l’Eau a fait suite à cette demande. « Bientôt Soalala aura, non seulement un réseau hydraulique géré par la Jirama mais également des branchements privés seront aussi installées » a-t-il répondu. Une négociation entre la Direction Générale de la Jirama, le Ministère de l’Energie et le Ministère de l’Eau est déjà en marche. Lucia Ratsimbazafy

Filed under: Uncategorized — zouboon @ 3:03

Un événement de très grande envergure s’est ténu à la Maison de la Culture de Mahajanga la journée du vendredi 22 Octobre dernier. La JIRAMA Mahajanga y a effectivement célébré deux cérémonies, en l’occurrence le 35eme anniversaire de la société d’Etat JIRO SY RANO MALAGASY ainsi que la remise de médailles aux 194 agents méritants de la JIRAMA Mahajanga. A savoir 8 officiers de l’ordre national, 45 chevaliers de l’ordre national, 8 ordres de mérite, 40 médailles d’argent, 66 de bronze et 27 de bronze et d’argent à la fois. Sans oublier que le Directeur Interrégional de la Jirama Mahajanga Raymond Randriatsimialona est décoré d’une médaille d’argent pour ses services respectables auprès de la JIRAMA locale.

La présence des membres du Conseil Supérieur de la Transition et celle des membres du   gouvernement, à savoir le Ministre de l’Energie Rodolphe Ramanantsoa, le Ministre de l’Eau Nirhi-Lanto Andriamahazo et le Ministre des Travaux Publics et de la Météorologique, Eric Ratsimbazafy, a donné une ampleur à cette cérémonie. Lors de cet événement, le Ministre de l’Eau a conseillé le Ministre de l’Energie de discerner un mérite particulier au Directeur Général Rasidy Désiré pour les compétences qu’il a toujours fait preuve auprès de la société.

Des félicitations ont été attribuées à ce DG aussi bien de la part des autorités locales dirigées par le Chef de la Région Boeny Rasoloniaina Jean Christophe Noël que par les ministres. « S’il a été nommé 2 fois à cette place c’est qu’il est chevronné » précise le ministre de l’Energie lors de son discours. « Beaucoup de troubles ont secoués la Jirama, cependant après 35 d’existence elle se porte bien, rares sont les sociétés d’Etat qui ont atteint cette durée de vie. Heureusement grâce à la compétence de ce DG, la Jirama y parvient et va toujours  de l’avant » a-t’il ajouté.

Coopération Commune Jirama

Dans  son discours, le Maire de la Ville  de Mahajanga, le Dr Rakotoarimanana Jean Nirina n’a pas oublié de mettre un point sur  la coopération en bon terme entre sa Commune et  la DIRJIRAMA Mahajanga. Selon lui, l’opération 2000 ampoules établit il y a quelques mois passées en est la preuve. « Grâce à notre coopération avec la Jirama, des ruelles dites couloirs de la mort dans certains quartiers chauds de Mahajanga, sont désormais moins dangereuses » raconte t-il.

Le cas de Soalala

Depuis quelques années la population qui vie à Soalala souffre incessamment de manque d’eau potable. Cet événement a été une occasion pour le chef de la région Boeny de mettre en exergue la situation. Il a demandé à ce que les 2 ministres (de l’Eau et de l’Energie) révisent de prêt le cas de Soalala sur son problème d’eau potable. Sans attendre, le ministre de l’Eau a fait suite à cette demande. « Bientôt Soalala aura,  non seulement  un réseau hydraulique géré par la Jirama mais également des branchements privés seront aussi installées »  a-t-il répondu. Une négociation entre la Direction Générale de la Jirama,  le Ministère de l’Energie et le Ministère de l’Eau est déjà en marche.

Lucia Ratsimbazafy

Publicités

octobre 5, 2010

Bemolanga Amin ‘ny 2019 vao hisy ny fitrandrahana

Filed under: Uncategorized — zouboon @ 2:59

Ny taona 1940 no nahitana voalohany fa misy solika azo trandrahana ao Bemolanga. Tamin’ny ady lehibe faharoa kosa dia efa nampiasain’ny mpanjanaka frantsay tamin’izany fotoana izany hanamboaran-dàlana ity harena ankibon’ny tany ity. Taty amin’ny fiandohan’ny taona 80 kosa vao tena nisy fandalinana natao mikasika io fitrandrahana solika io. Hatramin’izao anefa dia tsy mbola misy na solika 1litatra akory aza azo avy tao. Betsaka noho izany ireo fanontaniana manitikitika ny be sy ny maro mikasika ity rahararaha ity. Araky ny fanazavan-dRamatoa Lalanirina Rasoanandrianina izay mpiandraikitra ambony amin’ny resaka fitrandrahana solika miara-miasa amin’ny WWF amin’ilay tetikasa “Asa solika ho an’ny fampandrosoana” dia nilaza izy fa betsaka ireo sakana sy dingana tsy maintsy diavina alohan’ny hitodiana amin’izany fitrandrahana izany. “Tsy zavatra vita mora fa mila fotoana sy fikarohana betsaka tokoa ny fitrandrahana solika” hoy ity tompon’andraikitra voalaza tetsy ambony. Fantaro fa “Grés Bitumineux” no misy ao Bemolanga, izany hoe vaingana fa tsy tsiranoka solika akory. “Amin’ny taona 2019 vao herina fa hisy solika azo amidy vokarina voalohany ao Bemolanga raha mandeha araka ny tokony ho izy ny zavatra rehetra” hoy ihany Ramatoa Lalanirina namatopatoka. Na izany na tsy izany anefa dia nandeha ihany ny fikarohana rehetra nanomboka ny taona 1976, izay niheveran’ny rehetra tamin’io fa tena hahomby tokoa ny  fitrandrahana. Mbola nanana ny “raffinerie” tany Toamasina ihany koa isika Malagasy tamin’izay mba ahafahana manodina ny vokatra. Ny amiraly Ratsiraka Didier mihitsy tamin’izay no filoham-pirenena ary mpitarika ny asa rehetra. Tamin’ny taona 1982 zay vao nivoaka ny antota-taratasy nahafahana namariparitra ny vola hivoaka sy hiditra sy ireo zavatra azo tanterahina na tsia amin’io fitrandrahana io na ny “Document de faisabilité éco-financière de gisement” izany. Vokatra voaray tamin’izany ny hoe tsy hisy tombony hiditra ho an’ny firenena Malagasy mihitsy ny fitrandrahana raha tsy $52 no amarotana ny barikan-tsolika iray. Tamin’io vanim-potoana io anefa dia manodidina ny $10 ny vidin’ny barika iray. Voatery noho izany najanona ny tetikasa. Naterina teny Ambohitsirohitra ny taratasy rehetra dia navalona aloha ny momba an’iny. Taty aoriana kely ihany dia nitohy indray ny fikarohana satria barikan-tsolika antapitrisany maro no azo trandrahina ao Bemolanga, vola-be ho an’ny firenena izany. I Bemolanga ihany koa no fahaefatra lehibe indrindra maneran-tany raha ny “gisement de grés bitumineux” no resahina. Any Canada no misy ny lehibe indrindra raha manarak’azy eo ny any Venezuela ary ny any Indonésie no fahatelo izay vao ny ety Madagasikara.

Lucia Ratsimbazafy

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.